Création du Collectif Zéro Déchet de Robinson

Création du Collectif Zéro Déchet de Robinson

À la suite de la réunion du comité développement durable organisé par la mairie le 29 janvier, s’est constitué un groupe d’action et de réflexion, le Collectif zéro déchet de Robinson.

Ce collectif de citoyens réunit des membres de l’AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) du Plessis-Robinson, des membres du groupe local Colibris Vallée Sud, des citoyens en quête d’une consommation plus responsable.

Pourquoi avoir choisi les déchets comme première cible d’actions citoyennes en vue d’un développement plus durable ? Tout d’abord parce que nos déchets sont le reflet immédiat de notre surconsommation : en cherchant à réduire les déchets grâce à l’utilisation d’emballages réutilisables, à la réduction du gaspillage alimentaire, à la réparation de vêtements ou d’objets du quotidien, on réduit également sa consommation. Par ailleurs les actions de réduction des déchets permettent d’entamer un processus de sensibilisation à notre empreinte écologique, et tout le monde peut y participer au quotidien.

 

Des initiatives citoyennes

Les volumes atteints par nos déchets n’ont rien de secret : les Français génèrent chaque année 15 millions de tonnes d’ordures ménagères (compter le double si on y ajoute encombrants et déchetterie, « Déchets, chiffres clés, Ademe 2016 »), ce qui correspond par exemple à un bloc d’un kilomètre par un kilomètre (environ quatre fois le parc Henri Sellier) et d’une hauteur équivalente à celle d’un immeuble de … 15 étages (densité 300kg/m3 d’après www.sindra.org). Une autre preuve de notre surconsommation : nous dépassons aujourd’hui d’un facteur 1,6 la biocapacité de notre pays, ce que nous compensons en important … et en entamant notre capital.

Partout en France, des initiatives citoyennes se font jour. Dans notre Territoire Montrouge lance un défit zéro déchet, Bourg-la-Reine collecte le marc de café, ouvre des jardins partagés, Malakoff a signé le pacte pour la Transition proposé par le collectif Pour une Transition Citoyenne.

Nous proposons de mener une réflexion sur notre consommation et mettre en place localement des solutions sobres, pratiques et favorisant le partage.

Si vous avez des idées, des envies, si vous êtes intéressé(e), contactez le collectif.

Commentaires

Aucun commentaire

Soyez le premier à commenter cette article!

Réagissez